Quand le fils de mon amie d’enfance avait 4 ou 5 ans, il a demandé à sa mère ce que je faisais comme travail, elle lui a alors expliqué :
– Tu sais quand tu ne veux manger que des petites crèmes à la vanille, au chocolat, … je te dis qu’il est important de manger aussi tes légumes, ta viande, etc, un peu de tout et qu’on ne peut pas manger que des petites crèmes. Mylène apprend aux gens à manger de tout, pour être en bonne santé.
– Ah d’accord… Mylène, elle apprend aux gens à être des bons omnivores alors !
(Il venait justement d’apprendre à l’école les notions d’omnivore, herbivore, carnivore, …).

Ce petit bonhomme a assez bien résumé mon métier de diététicienne. Cependant, je vais quand même vous en dire un peu plus !

Le diététicien-nutritionniste

C’est le professionnel de santé expert en alimentation et nutrition, reconnu par l’Etat. Pour bénéficier de ce titre, il existe 2 diplômes, tous 2 protégés par le Code de la Santé Publique : le BTS diététique ou le DUT.
Pour vérifier qu’un diététicien exerce bien en toute légalité, qu’il soit salarié ou en libéral, il doit posséder un numéro ADELI. En effet, un répertoire national recense tout professionnel de santé réglementé. Vous pouvez alors lui demander directement ou vous renseignez auprès de votre Agence Régionale de Santé (ARS).

Son métier

Assure une prise en charge diététique personnalisée et adaptée à vos besoins (sexe, âge, niveau d’activité physique, habitudes de vie, …). Cet accompagnement se fait auprès de personnes « bien portantes » qui veulent améliorer leurs habitudes alimentaires ; il peut également se réaliser auprès de personnes ayant une(des) pathologie(s) (obésité, diabète, dénutrition, anorexie mentale, …) et pour lesquelles l’alimentation a un rôle essentiel.
L’écoute active est au cœur du métier, pour vous accompagner dans vos habitudes alimentaires.
Le diététicien vous informe sur l’alimentation saine et équilibrée, sans frustration.
Un élément indispensable dans la démarche : le plaisir de manger !
Les conseils nutritionnels sont basés sur des recommandations nationales et internationales en vigueur et sur des recherches scientifiques.

« La diététique est la science de l’équilibre alimentaire. Elle utilise la nutrition en tant que soin en y intégrant une dimension culturelle, gastronomique et sociale ».

Association Française des Diététiciens Nutritionnistes (AFDN)

Ses consultations

Elles ne sont pas prises en charge pas la Sécurité Sociale, cependant, beaucoup de mutuelles remboursent tout ou partie des prises en charges diététiques. Renseignez-vous ! Et dans tous les cas, faire appel à un diététicien revient évidemment moins cher (et moins frustrant et moins culpabilisant) que des produits pharmaceutiques (qui, si on lit les toutes petites lignes qui défilent très rapidement pendant les pub, n’ont d’intérêt que dans le cadre d’une alimentation équilibrée. Ils servent à quoi alors, si l’alimentation est équilibrée ?? Oups, je m’égare…) ou industriels dont je tairais les noms.

Et le médecin nutritionniste alors ?

C’est un médecin qui a complété sa formation avec un Diplôme d’Etudes Spécialisées Complémentaires 1 (DESC1) en Nutrition.
Le diététicien a une approche plus ciblée, plus personnalisée que le médecin nutritionniste.

Et les autres ?

Nutritionniste, coach en alimentation, coach en nutrition, chrononutritionniste, …. ne sont pas des professionnels de santé. Ils ne possèdent aucun des 2 diplômes reconnus par l’Etat, donc ne sont pas des diététiciens. Ils ne font donc pas partie du Code de la Santé Publique et ne bénéficient pas d’un numéro ADELI.

Pour finir

Si vous souhaitez être accompagné(e) par un(e) diététicien(ne), prenez le temps de vous renseignez en parcourant leur site internet, page Facebook… échangez avec celui ou celle dont vous avez noté le nom, osez poser toutes vos questions, débarrassez-vous de vos craintes, vos angoisses. Le téléphone est le meilleur moyen de vous faire votre idée, les questions bêtes n’existent pas. Vous avez le droit à un temps de réflexion, de dire non finalement si la personne ne vous convient pas. C’est une démarche de plusieurs mois (voire années selon la raison), c’est donc important, indispensable même, que sa personnalité, son approche, sa méthode vous correspondent, que vous soyez à l’aise et que vous ayez confiance en votre professionnel.

dolor quis Praesent commodo nunc elementum pulvinar sed accumsan amet,