Voilà la petite dernière de la série des vitamines !

La vitamine K

2 petits noms pour elle car 2 formes importantes : la vitamine K1 ou « phylloquinone », d’origine végétale et la vitamine K2, « métaquinone » d’origine animale.

Ses caractéristiques

Une carence d’apport en vitamine K est rare car les besoins quotidiens sont faibles et suffisamment couverts par l’alimentation.

Une carence d’absorption (par l’organisme) peut se retrouver chez des personnes ayant des pathologies précises.

Une carence dite secondaire peut exister lors de l’utilisation de certains produits comme les anticoagulants oraux, par exemple.

Son rôle principal

Elle est un cofacteur qui entre en jeu dans l’activation de protéines, notamment pour celles ayant un rôle dans la coagulation sanguine. Son rôle est donc anti-hémorragique.

Elle a également un rôle important dans la minéralisation des os.

Les sources alimentaires

Pour la vitamine K1 :

  • Herbes aromatiques
  • Chou frisé, choux de Bruxelles, brocoli, chou rouge, …
  • Salades, endives, épinard
  • Asperges
  • Fenouil
  • Huile de colza

Pour la vitamine K2 :

  • Viandes, foies
  • Jaune d’œuf
  • Beurre
  • Fromages, type Edam, Emmental, laits fermentés
sed velit, libero. facilisis amet, ipsum mattis leo dolor. vulputate,